Tous les nouveaux produits
  • Nouveau

Fouet Matcha (chasen) artisanal

SU_Chasen

 

 

48,00 €
TTC
Quantité

Description

Fouet Matcha (chasen) artisanal enbambou

Kazuho Takayama Chasen, Fouet à Matcha par Suikaen | Yasaburo Tanimura


Fabriqué à la main à Takayama, Nara, Japon


Dimensions approximatives : 
11cm de hauteur x 6cm de diamètre

Nous sommes très honorés de pouvoir proposer les produits des artisans japonais de Suikaen.. Suikaen | Yasaburo Tanimura a hérité de la technique de pointe de plus de 500 ans d'histoire de la fabrication de chasen, qui se perpétue de génération en génération. L'entreprise est dirigée par Yasaburo Tanimura, maître artisan de la 25e génération.

Un exquis chasen en bambou blanc Kazuho, atisanalement fabriqué à la main avec le plus grand soin par le chef de Suikaen, le maître-artisan Yasaburo Tanimura lui-même. Le Chasen de style Kazuho est un style traditionnel pour la cérémonie du thé Chanoyu. Il comporte environ 64 dents qui se recourbent à la pointe, créant ainsi un Chasen fin et magnifique, équilibré en toute simplicité par un cordon noir traditionnel.
Fabriqué dans la plus haute qualité, il est conçu pour durer longtemps.
Convient pour le Usucha (thé fin) ou le Koicha (thé épais).
Chaque Chasen est unique et fabriqué à la main, à partir de bambou japonais authentique et 100% naturel. Il est fabriqué selon les techniques et les connaissances traditionnelles des temps anciens.

Fabriqué à partir de Hachiku : bambou blanc Henon. Choisi pour sa qualité de surface naturelle, dense et fine, facile à casser. Il est considéré comme le bambou le plus approprié pour la fabrication de chasen et d'ustensiles.

Le bambou âgé de 3 ans est coupé et bouilli pour éliminer les huiles naturelles qu'il contient. Puis, en janvier et février, le bambou froid est coupé et bouilli afin d'éliminer les huiles naturelles qu'il contient.

Ensuite, en janvier et février, le bambou froid est séché au soleil dans les champs où la température nocturne tombe à près de 0ºc. Pendant cette période, le bambou se resserre et sa couleur passe du vert au blanc laiteux sous l'effet des rayons UV de la lumière du soleil. Une fois séché, le bambou est séché pendant 2 à 3 ans, ce qui permet d'accroître la flexibilité et la durabilité du bambou et d'en faire un matériau de bonne qualité pour l'artisanat.

Après cette période, le bambou est coupé pour commencer le processus de fabrication du Chasen, comme indiqué ci-dessous :

1. 片木(Hegi) : peler un tiers de la peau du bambou et la diviser en 16 parties égales. Séparer ensuite la peau et l'endoderme de chacune des parties et découper l'endoderme.
2. 小割(Kowari) : diviser 1 mm en 0,4 mm et 0,6 mm.
3. 味削り(Ajikezuri) : Les poils sont plus fins, comme les cheveux.
4. 面取り(Mentori) : Rasez le bord de chaque poil pour arrondir les angles.
5. 下編み(Shitaami) : Séparer les poils intérieurs (0,4 mm) et extérieurs (0,6 mm) alternativement à l'aide d'un fil.
6. 上編み(Uwaami) : Pour conserver la forme du Chasen, tricoter deux fois les poils intérieurs et extérieurs.
7. 仕上げ(Shiage) : Arranger les poils pour leur donner une belle forme.


La quasi-totalité de la production japonaise de fouets à thé est réalisée à Takayama, Nara. Takayama a une longue histoire de production de Chasen et d'ustensiles pour la cérémonie du thé, qui remonte à la période Muromachi (1333-1568). Cela s'explique par le fait que le climat alpin naturel est très bénéfique pour les chasen.

 

Détails du produit
SU_Chasen