Pure Tea Luxembourg

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander

Préparation du Matcha 13/05/2013

Bien que la cérémonie traditionnelle japonaise du thé (chanoyu) peut paraître complexe et inaccessible pour la plupart des amateurs, le matcha n’en est pas pour autant si compliqué à préparer. Désormais de plus en plus populaire pour ses saveurs agréables, son effet vivifiant et ses propriétés bénéfiques sur notre santé, ce thé en poudre de couleur vert brillant est une expérience mémorable pour quiconque ose s’y tremper les lèvres pour la première fois. Pour ce thé, nul besoin d’une théière. Nous aurons cependant besoin d’un instrument particulier, le chasen (un fouet taillé d’un morceau de bambou) ainsi qu’un chawan (un grand bol à thé) et une petite passoire fine pour son tamisage.

Voici les étapes de base à sa préparation:
Etape 1
Préchauffer préalablement le chawan en y ajoutant de l’eau bien chaude qui y reposera plusieurs dizaines de secondes. Y agiter doucement le chasen pour faciliter l’hydratation de ses lames et ainsi favoriser leur souplesse. Jeter l’eau puis bien sécher  l’intérieur du chawan à l’aide d’un linge propre. À l’aide de la passette et d’une cuillère, tamiser environ une cuillère à thé rase de matcha (afin d’aérer la poudre, ce qui nous permettra d’obtenir une émulsion à la mousse plus onctueuse et sans grumeaux).

Etape 2
Verser ensuite sur la poudre de 50 à 100 millilitres d'eau (selon l'intensité désirée) avoisinant les 70-75°C puis, en un mouvement allant du fond du bol vers la surface, fouetter le thé d'un mouvement énergique et constant à l'aide du chasen. Pendant le mouvement, les brins du fouet ne devraient pas se frotter directement au fond du chawan, ni s'écraser sur les bords de ce dernier à chaque geste. Lorsqu'une mousse délicate commence à se former, remonter le fouet plus à la surface de l'émulsion et continuer à fouetter plus doucement en s'assurant de briser les plus grosses bulles s'y trouvant.

Etape 3
Après avoir retiré le fouet (que vous pourrez rincer à l'eau chaude après votre dégustation terminée), il ne vous reste plus qu'à savourer en quelques gorgées la délicieuse émulsion « de jade » que vous venez de préparer. Bien que je vous invite à déguster votre matcha sans artifices, il faut dire que, traditionnellement, une petite friandise sera consommée avant d'absorber le thé, histoire de réveiller nos papilles au liquide émeraude légèrement amer. D'ailleurs, le chocolat noir l'accompagne à merveille; il ne s'agira que d'en laisser fondre un morceau dans notre bouche avant de permettre à la première gorgée de matcha à venir nous enivrer.