Pure Tea Luxembourg

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander

Effets bénéfiques du thé sur la santé 14/05/2013

Le thé un médicament ?
Le thé n’est pas un médicament.

Riche en vitamines, en minéraux, en antioxydants, il aide l’organisme à se réguler et à se défendre mais ne peut à lui seul soigner une pathologie. Les effets bénéfiques du thé se ressentent dans le long terme, et sa consommation régulière participe à une hygiène de vie saine.

Depuis 30 ans, les études scientifiques se multiplient pour identifier les vertus du thé.
Nous sommes cependant loin de tout savoir sur ce produit, donc prudence, et surtout pas de fausses croyances.

Effets bénéfiques du thé sur la santé :

De nombreuses recherches récentes un peu partout dans le monde occidental montrent clairement le fantastique potentiel bénéfique du thé sur la santé.

En effet les feuilles de thé contiennent des quantités importantes de certaines substances antioxydants (les polyphénols, les flavonoïdes) qui ont une action contre les radicaux libres et qui protègent nos cellules des agressions quotidiennes.

Cette haute teneur en antioxydants est comparable et dépasse même les légumes et les fruits riches en polyphénols. La revue scientifique Free Radical Research (USA) à publiée dans son volume 30, en février 1999 une étude qui compare l'effet antioxydant de certaines substances. Il en découle les conclusions suivantes :

2 tasses de thé
=
7 verres de jus d'oranges
=
20 verres de jus de pomme
=
6 pommes
=
3,5 verres de jus de cassis


Le thé et les vitamines

Le thé est une boisson très riche en vitamines. Principalement en vitamines C, B et E, et dans une moindre mesure K, A et U.
La consommation de thé est idéale pour compléter l’apport quotidien nécessaire en vitamines. - Vitamine C : effet dynamisant, prévention contre l’anémie.
- Vitamine B : prévient la cécité, favorise l’équilibre du système nerveux.
- Vitamine E : retarde le vieillissement, antioxydant, équilibre le métabolisme lipidique
- Vitamine K : fortifie les vaisseaux sanguins, réduit la tension artérielle.
- Vitamine A : (également appelée B Carotène) prévient la cécité et la cataracte.
- Vitamine U : prévient les ulcères du tube digestif.

Le thé et les minéraux
On a découvert dans le théier 27 minéraux. Les 2 principaux sont le phosphore et le potassium. En quantité importante, on trouve également du fluor, du calcium, du sodium et du manganèse.
Le thé contribue à apporter à l’organisme les minéraux et oligoéléments dont il a besoin chaque jour.
Phosphore : renforce les os, donne de l’énergie, favorise la concentration.
Potassium : hydrate les cellules de l’organisme, excite les fibres nerveuses.
Fluor : aide à se défendre contre les caries, favorise la croissance des os et des dents.
Calcium : renforce les os, aide à la régulation du rythme cardiaque
Sodium : régule l’eau dans l’organisme
Manganèse : prévient les maladies cardio-vasculaires, renforce la structure osseuse.

Certains mélanges VERT-TIGES sont également renforcés en oligo-éléments. Ce sont notamment les mélanges contenant des algues.

Thé et antioxydants
Face au développement des radicaux libres, qui en surnombre dégradent les parois des cellules, il est important de consommer des antioxydants. Ces molécules, majoritairement des vitamines et des oligo-éléments, sont présentes en forte concentration dans le thé. Lors de l’infusion, le transfert des antioxydants dans l’eau s’effectue très rapidement et presque en totalité. Plus de 200 maladies seraient liées à un excès de radicaux libres dans l’organisme. La consommation régulière du thé contribuent à les éviter.

Nous pouvons donc dire avec certitude que la consommation régulière de thé diminue le risque de :

  • Maladies cardio-vasculaires (prévention des infarctus et des thromboses). Le thé stimule légèrement le cœur, assoupli les parois des vaisseaux sanguins, aide à éviter l'artériosclérose, empêche la formation de caillots
  • Cancers. C'est particulièrement vrai pour ceux qui sont induits par le tabac (poumon, pancréas, bouche, œsophage, larynx, rein, vessie) et par le mode alimentaire erroné du monde occidental (colon, rectum, prostate, sein, ovaire, endomètre).
  • Accidents vasculaires cérébraux. Le thé a une action anti-thrombotique.

Les autres propriétés reconnues du thé sont :

  • Augmentation rapide de la vigilance
  • Action stimulante sur l'intellect
  • Vasodilatation des vaisseaux capillaires
  • Réduction du stress oxydatif du tabac
  • Réduction de taux de cholestérol (cette fonction est controversée)
  • Action amaigrissante (faiblement)
  • Action hémostatique (selles sanguinolentes) – à forte dose
  • Action anti-infectieuse dans les dysenteries – à forte dose
  • Action diurétique

Les différents types de thé et leur effet bénéfique sur la santé

Tous les thés semblent avoir ces multiples vertus notamment au niveau du cancer et des maladies cardiaques. Cependant c'est le thé vert qui était réputé comme le plus puissant.

Or, une série de recherches récentes montrent que le thé blanc est encore plus puissant que le thé vert pour la prévention du cancer.

Tous les thés viennent de la même espèce : Camellia Sinensis. C'est uniquement l'environnement, le terrain, l'altitude, l'époque de la récolte, et le mode de transformation qui modifient l'apparence et la qualité du thé. Connu seulement par les fins amateurs du thé en Europe, le thé blanc est l'un des plus fameux et des plus cher du monde. Les chercheurs pensent que c'est le mode de préparation du thé blanc qui pourrait expliquer la différence d'efficacité.

En effet, celui-ci subi peu de manipulations et de transformations après la cueillette pour pouvoir garder au maximum son arôme et ses qualités. Ceci fait écho à une autre étude qui démontra que les thés verts non fermentés, non fumés, non pressés, semblaient meilleure pour la santé. En effet, ces préparations traditionnelles détruisent une partie des polyphenols. Mais ceci n'explique probablement pas tout.

En résumé, à l'état actuel des recherches, dans le domaine de la santé, il faudra retenir que les thés peu transformés sont meilleurs que ceux qui le sont plus fortement (fermentés, semi-fermentés, fumés, comprimés, etc.) et que le thé blanc est supérieur au thé vert qui est lui-même supérieur au thé noir.